Prix litéraire Robert Cliche du premier roman
l'hexagone vlb éditeur

Vous avez écrit un premier roman ?
Déposez votre manuscrit avant le 31 décembre 2017 pour le prix Robert-Cliche 2018.
Vous pourriez gagner une bourse de 10 000 $ en plus de la publication de votre roman!

C'est la faute au bonheur

Par Arlette Fortin

LivreC'est la faute au bonheur
Agrandir l’imageAgrandir  Voir le quatrième de couvertureVerso  Droits mondiaux
Extrait du livre  



Prix et distinctions

  • Prix Robert-Cliche 2001
ISBN 13 : 
9782890057937
Date de parution : 
Octobre 2001
Sujet : 
Littérature québécoise
Collection : 
Roman
Nombre de pages : 
216 pages
Prix : 
21.95 $
Description du livre

Ça commence par la peur du bonheur qui s'avoue rarement. Ça frappe à l'improviste, le bonheur, ça bouscule tout. Mylène et Pierre ont attrapé le virus du bonheur, mais Momo résiste encore. Il le dit franchement: il aimait mieux quand il était malheureux.Qu'auront alors en commun Mylène, Pierre et Momo? L'amour d'abord et avant tout, qui leur fait vivre une histoire merveilleuse, et mouvementée. Puis Bébé, bien sûr. Bébé, le fruit vigoureux et savoureux de leurs amours à trois. Leur affection pour la Petite Survivance aussi, la fille du proprio, qu'ils essaient d'arracher aux griffes de la mort. Enfin, leur amitié indéfectible, malgré ses hauts et ses bas, pour les parents, les voisins et les autres avec lesquels s'organisent les parades du bonheur.Dans ce roman fantaisiste, coloré et vivant se côtoient émotions douces et émotions fortes, situations cocasses et moments douleureux. À une galerie de personnages attanchants et une langue inventive, l'auteure nous livre une vision carnavalesque de la vie, et ce faisant, rend à celle-ci le plus bel hommage qui soit.



Un mot sur Arlette Fortin


FORT1029
Arlette Fortin

Arlette Fortin (1949 - 2009) a remporté le prix Robert-Cliche du premier roman en 2001 pour C'est la faute au bonheur. Elle a publié des nouvelles et des poèmes dans des ouvrages collectifs et des revues littéraires. Elle a écrit aussi pour le théâtre.